Résolument contemporain, à cheval entre l’art figuratif, décoratif, conceptuel et abstrait, je flirt avec l’assemblage, l’estampille, le dessin, la broderie, l’aquarelle et la gravure: j’habille des murs… C’est un art textile rugueux, inquisiteur, engagé, onirique.  Mais rien de plus, j’habille des murs. C’est un art persévérant, résultant d’une recherche constante et d’une dévotion inébranlable à la pratique des beaux-Arts et des Arts plastiques aussi bien qu’au mariage des mots. Et toujours, j’habille des murs.

Chacune des œuvres est identifiée, décrite et photographiées sous tous ses angles dans mon portfolio virtuel Imprimo! La démarche, le format, le type de médium et le prix sont auss indiqués. Contactez-moi pour vous procurer l’oeuvre d’art qui vous appelle!

Certaines de mes œuvres sont exposées dans les galeries, les restos et les cafés-bistros près de chez vous!

2387, ch du Parc
Orford (Québec)

606 rue Shefford
Bromont (Québec)

286 Rue King O.
Sherbrooke (Québec)

Chez moi, les idées artistiques se téléchargent dans mon sommeil et dans mes aventures en nature. En ce moment, ce qui retient mon attention ce sont les plantes indigènes et les mauvaises herbes (une déformation professionnelle), les enfants et le monde qui se cache dans leur imagination débordante ainsi que les matériaux orphelins, déchus.

Dessiner et documenter me permet de reconnaître le rôle des plantes, de reconnaître l’étendue ou la fragilité de la biodiversité, de constater leurs qualités thérapeutiques et comestibles et bien sûr, leur élégance. J’observe la place des enfants dans la société, la famille et l’histoire, les rites de passage, j’honore leur réussite, leur travail acharné et leurs défis. 

J’aime la façon dont le processus et le geste de la gravure peuvent mettre une distance entre le sujet et l’artiste. J’aime la façon dont cela m’oblige à résumer ou à creuser (théoriquement ET physiquement)! Et pourtant, tout cela doit avoir un sens, un impact et parler de solidarité, se sororité!

Je ne pouvais pas envisager une carrière dans les Arts sachant que ma pratique a un effet délétère sur l’environnement ou que j’évolue indépendamment du contexte social et sans réciprocité avec les acteurs locaux.

Je garde une trace des déchets que je produis (berceau à berceau) et la qualité des intrants, l’amour inclus dans le mode de production. Rien n’est parfait mais comment puis-je justifier et améliorer mes propres processus? Ou lâcher prise et pardonner… Dans cette optique, les matériaux seront de qualité ‘’professionnelle » ou carrément des rejets… ces derniers seront donc sujets à se détériorer ou à se décolorer au fil des années… J’ai appris à vivre avec mes paradoxes… 

Je rêve d’un studio ouvert, accessible à tous, authentique et généreux. C’est ainsi que je mène ma vie et mon travail en architecture de paysage, pourquoi l’Art devrait-il être différent ?

351 route principale Est, Rivière-à-Claude, Haute Gaspésie

819.239-1414

915 rue du Mont-Girard, Saint-Denis-de-Brompton, Cantons-de-l’Est

819.239.1414